Suppression d’un poste de CPE au collège Jean Macé de Villeurbanne : grève le 5 septembre

Nous relayons le communiqué des personnels du collège Jean Macé de Villeurbanne. Nous leur apportons évidemment tout notre soutien.

Villeurbanne, le 1er septembre 2022,

Nous, personnels du collège Jean Macé de Villeurbanne réunis en heure
d’information syndicale le 31 août 2022, dénonçons la suppression d’un demi-poste
de Conseiller Principal d’Éducation (CPE) sur notre établissement et le mépris dont
fait preuve le rectorat à notre égard.


En effet, alors que nous avions jusqu’à maintenant un poste et demi de CPE
pour notre établissement, nous apprenons que cette année nous devrons nous
contenter d’un seul. Dans le même temps, le nombre d’élèves reste stable : 651
contre 659 l’année passée. La collègue en poste devra donc suivre seule 651 élèves
contre 440 l’année passée. Une gageure quand on connait l’importance des missions
du CPE ! Effectivement, avec ce demi-poste en moins c’est le suivi des élèves et le
lien entre l’établissement et les familles qui seront fortement dégradés. Si les plus en
difficultés seront les plus pénalisés, c’est l’ensemble des élèves, des familles et des
personnels qui sera impacté tant ce poste est clé dans le bon fonctionnement d’un
établissement. Surtout que cette suppression intervient dans un contexte tendu :
suite à la crise sanitaire, les difficultés économiques et sociales se sont accrues, le
décrochage des élèves les plus fragiles s’accentue : forte hausse des retards,
absences et rapports d’incident.


Ce contexte difficile avait d’ailleurs été reconnu par M. Seguin, directeur
académique adjoint, lorsqu’il avait assuré que ce demi-poste supplémentaire était
justifié face à une délégation de personnels et parents d’élèves inquiets quant à sa
pérennité. Mais, en cette fin août, sans qu’aucune communication ne nous ait été
transmise, nous constatons simplement que ce poste a disparu.
Ce sont donc des moyens permettant aux élèves de suivre une scolarité
apaisée qui nous sont retirés. Et, dans le même temps, ce 31 août, Emmanuel
Macron s’adresse aux élèves sur TikTok pour leur affirmer « vous n’êtes pas seuls »
face au harcèlement scolaire. Quelle hypocrisie !


C’est pourquoi un préavis de grève a été déposé pour le lundi 5 septembre.
Dans le cas où ce demi-poste de CPE ne serait pas rétabli et pourvu d’ici là, nous
serons nombreux en grève et nous tiendrons un piquet dès 7h45 devant
l’établissement. Nous nous réunirons ensuite en assemblée générale pour discuter
des suites à donner à notre mobilisation.

A propos de sudeduc69 341 Articles
Mastodon : https://mamot.fr/@sudeduc69