Mobilisation du 23/01 pour les ATSEMs de Villeurbanne

Ce mardi 23 janvier, les écoles maternelles de Villeurbanne étaient en lutte pour protester contre la suppression de presque un quart des postes d’ATSEMs remplaçant·es par la mairie. Les équipes éducatives peuvent se féliciter d’une mobilisation montée en moins de deux semaines. Nous attendons maintenant des réponses concrètes de la part de la mairie de Villeurbanne.

Ce fut d’abord une équipe éducative qui décide de fermer son école, puis des ATSEMs qui se passent le mot, des parents qui se mobilisent, des syndicats des collectivités territoriales et de l’éducation qui relaient et appellent à la grève. Finalement, quatre écoles maternelles étaient fermées aujourd’hui ainsi que quinze cantines. ATSEMs, enseignant·es, parents, et jeunes élèves se sont rassemblé·es à 12h devant la mairie. Nous avons dénoncé des économies faites sur le dos d’écoles au quotidien déjà difficile, la pénibilité non reconnue du métier d’ATSEM et les remplacements courts et insuffisants.

Nous avons été reçu·es par la mairie au sein d’une délégation d’ATSEMs, enseignant·es, représentant·es des syndicats et parents d’élèves. Nous avons pu exprimer la grande fatigue vécue par les ATSEMs, la dégradation de leurs conditions de travail au cours des dernières décennies, l’impact fort sur le bien-être et les apprentissages des élèves. Les remplacements au compte-goutte épuisent également les enseignant·es qui doivent improviser sans ATSEMs. La réduction du nombre de remplaçant·es est donc incompréhensible surtout venant d’une mairie qui se veut porteuse d’une éducation de qualité.

On a pu nous répondre que la ville investit beaucoup dans l’éducation, qui représente 30% de son budget. Cette capacité à investir, nous la constatons : les cours des écoles sont refaites, de nombreux projets et sorties sont financé·es, les budgets des écoles sont décents. Mais la mairie doit revoir ses priorités : les besoins de base des écoles ne sont pas assurés ! Avant de financer des gros projets qui font de belles photos dans la presse locale, il faut que les écoles aient des équipes stables et en bonne santé !

L’audience d’aujourd’hui n’avait pas pour but de nous apporter des réponses. La mairie va recevoir, dans les prochaines semaines, les syndicats municipaux, les directeurs et directrices, les parents d’élèves et les ATSEMs. Les ATSEMs et leurs syndicats annoncent déjà que la mobilisation n’est pas finie et que la grève se poursuivra notamment sur les temps de cantine.

Nous attendons maintenant que la mairie de Villeurbanne agisse pour répondre aux demandes de sa communauté éducative. Quoi qu’il en soit, nous pouvons nous féliciter d’une belle mobilisation locale qui a vu les ATSEMs, enseignant·es et parents uni·es pour leurs écoles, dans l’intérêt des élèves.

A propos de sudeduc69 516 Articles
Mastodon : https://mamot.fr/@sudeduc69