Le Collège Georges Brassens de Decines mobilisé !

L’année scolaire débute… chaotique et sous tension. Dans tous les établissements scolaires, la rentrée s’est déroulée dans des conditions insatisfaisantes imposées par le ministère de l’Education Nationale.

Salaires insuffisants face à une inflation qui s’envole, manque de personnels, conditions de travail toujours revues à la baisse et un accompagnement des élèves de plus en plus laborieux faute de moyens nécessaires. Faire plus avec moins semble être le mot d’ordre partout.
Au collège Georges Brassens de Décines, la situation est édifiante. Les conditions d’exercices de tous les personnels sont mises à mal par une vision comptable et approximative des problématiques de l’éducation.


– Le classement REP n’induit plus d’effectifs réduits dans les classes : toutes les classes de 5e et certaines 3e accueillent 27 ou 28 élèves alors que la limite devrait être de 26 élèves par classe.
– L’inclusion, sensée être une priorité, ne semble être plus qu’une utopie ! Notre dispositif ULIS ne fonctionne plus depuis la rentrée en raison d’un manque cruel d’AESH : l’AESH du dispositif se retrouve à s’occuper, hors cadre légal, d’un élève totalement dépendant notifié avec une aide individualisée. Les deux autres AESH présentes se partagent péniblement les élèves notifiés, contraintes d’en délaisser certain·es.


Face à de tels dysfonctionnements entraînant la souffrance des élèves en situation de handicap, des AESH sur-sollicitées et méprisées et des enseignant·es n’ayant pas la possibilité d’inclure correctement les élèves, nous demandons, URGEMMENT :


– des moyens humains pour inclure décemment nos élèves : deux AESH doivent être recruté·es pour palier au manque sur le collège.


– des salaires et un statut à la hauteur des ambitions du ministère : les AESH doivent être titularisé·es, revalorisé·es et bénéficier de la prime REP/REP+ !


– des classes à effectifs décents afin de permettre aux élèves de réussir dans les meilleures conditions possibles.

Aussi, nous personnels du collège Georges Brassens et parents d’élèves soutenu·es par nos syndicats, serons en grève le jeudi 29 septembre devant l’établissement.

Nous resterons mobilisé·es jusqu’à ce que nos revendications soient entendues.
A Décines-Charpieu, le 26 septembre 2022

A propos de sudeduc69 393 Articles
Mastodon : https://mamot.fr/@sudeduc69