Sud Education 69 répond au mépris du DASEN

Lundi 14 décembre, les professeur.e.s des écoles du Rhône recevaient un courriel de leur DASEN annonçant la hausse du nombre de cas contacts parmi leurs pair.e.s. Alors que les enseignant.e.s, inquiet.e.s, déplorent et signalent depuis la rentrée le manque de moyens humains et matériels pour la mise en place d’un protocole sanitaire réellement protecteur, et plutôt que de s’inquiéter pour la santé du personnel de terrain de l’Education Nationale, le DASEN attribue cette hausse au non respect par les enseignant.e.s des gestes barrières.

Mardi 15 décembre il envoie un nouveau courrier aux inspecteurs.trices et directeurs.trices dans lequel il transmet l’annonce ministérielle : autorisation d’absences pour les élèves les jeudi 17 et vendredi 18 décembre, justifiées par la possibilité laissée aux familles d’un auto-confinement. Dans ce même courrier Monsieur le Dasen nous vante une fois de plus l’efficacité du protocole sanitaire et met ainsi à nouveau en doute le respect des gestes barrières par les professeur.e.s.

Sud Education dénonce le mépris dont fait preuve le DASEN du Rhône envers les personnels enseignants qui ont pourtant, au détriment de leur santé et dans des conditions déplorables (manques de personnels, manques matériels, ordres et contrordres ministériels créant une surcharge importante de travail) assuré au mieux leur service.

Sud Education demande au DASEN d’assurer réellement son obligation statutaire de protéger ses agents et de cesser immédiatement toute allégation qui remette en question le professionnalisme et le sérieux des personnels.