Indemnité REP/REP+ non payée en janvier pour les AED et les AESH !

Mise à jour le 12/02/2023

SUD éducation a soulevé la question du non-versement de la prime REP aux AESH et AED devant le directeur général des ressources humaines le 27 janvier 2023. Le DGRH avait alors indiqué que des dysfonctionnements empêchaient le versement de la prime, qui serait effective au mois de février.

Lors de la séance du Comité Social d’Administration, le ministère a indiqué aux organisations syndicales que le paiement ne serait pas effectif avant la paie du mois de mars, voire d’avril.

Pour rappel :

  • SUD éducation a gagné en avril 2022 devant le Conseil d’État le paiement de l’indemnité REP/REP+ pour les AED.
  • Le décret autorisant le versement de la prime REP a été pris en décembre 2022.
  • La paie devait être effective au 31 janvier 2023.

Le ministère s’est contenté d’indiquer une nouvelle fois que les affectations dans les PIAL posaient des difficultés pour la remontée des affectations. Pour SUD, cet argument est irrecevable : il appartenait aux DSDEN de faire remonter les affectations en vue du versement de la prime le cas échéant. Les PIAL sont une entrave aux droits des AESH : ils dégradent les conditions de travail, les conditions d’accompagnement et l’accès aux droits pour les AESH.

Concernant les assistant⋅es d’éducation, le ministère n’a proposé aucune justification au-delà d’allégations de difficultés techniques, allant jusqu’à affirmer être heureux que les salaires aient pu être versés alors qu’un nouveau système de gestion des personnels est mis en place.

Pour SUD éducation, ce retard montre à quel point le ministère traîne les pieds. Il est clair que dans ce ministère, la paie des personnels les moins rémunérés n’est pas une priorité, et ce alors que le décret prévoyant le versement d’une indemnité pour les salaires du public désormais inférieurs au Smic n’est toujours pas paru.

SUD éducation revendique auprès du ministère la mise en œuvre de tous les moyens nécessaires pour payer au plus vite les personnels, ainsi qu’une communication claire aux intéressé⋅es.

SUD éducation soutient toutes les équipes qui se mobilisent auprès des services départementaux et académiques pour revendiquer un paiement immédiat de l’indemnité.


Ce communiqué a été publié le 04/02/2023

SUD éducation a gagné en avril 2022 devant le Conseil d’État le paiement de l’indemnité REP/REP+ pour les AED. Suite à cette victoire de SUD éducation, le ministère a décidé d’aller au devant d’une nouvelle décision de justice et a attribué l’indemnité aux AESH.

Il aura toutefois fallu attendre décembre 2022 pour que le ministère édite enfin un décret pour ordonner le paiement de l’indemnité REP/REP+ aux AED et aux AESH. Or ces personnels n’ont pas reçu l’indemnité sur leur fiche de paie en janvier 2023.

SUD éducation a interrogé les services au niveau ministériel et dans les académies et a appris que :

  • le ministère n’avait pas fourni aux académies les consignes pour le versement de l’indemnité,
  • qu’il n’y avait pas eu de mise à jour des logiciels de paye fournis par le ministère,
  • que les services ne parvenaient pas à définir les AESH bénéficiaires en raison des affectations dans les Pials.

L’indemnité REP/REP+ sera donc versée en retard aux personnels AED et AESH et son paiement sera rétroactif à compter du 1er janvier 2023. Le ministère savait depuis avril 2022 qu’il devrait verser cette prime, néanmoins il a été incapable d’anticiper son paiement, au détriment des personnels pourtant largement paupérisé par une inflation grandissante.

Le ministère envoie un message clair : il considère que les AED et les AESH ne sont pas des personnels à part entière de l’éducation nationale, mais des sous personnels, sous payé·es, avec une sous-prime REP qui n’est toujours pas attribuée.

SUD éducation revendique auprès du ministère la mise en œuvre de tous les moyens nécessaires pour payer au plus vite les personnels.

SUD éducation soutient toutes les équipes qui se mobilisent auprès des services départementaux et académiques pour revendiquer un paiement immédiat de l’indemnité.

Pour SUD éducation, le ministère doit fournir des vraies réponses aux bas salaires de tous les personnels AED et AESH, pas seulement celles et ceux qui sont affectés en éducation prioritaire. Un vrai statut, un vrai salaire !

A propos de sudeduc69 538 Articles
Mastodon : https://mamot.fr/@sudeduc69