Dans tous les LP Le 17 novembre Toutes et tous en grève

Manifestation 11h30 place Guichard

AG 14h Bourse du Travail

Ce tract a été publié le 03/11/2022

La bataille des lycées professionnels a commencé ! Quoi qu’en dise le ministère et ses chiffres tronqués, il y a bien eu une grève massive des personnels le 18 octobre et il y aura à nouveau une grande mobilisation des LP le 17 novembre prochain appelée par une très large intersyndicale. SUD éducation appelle à tenir des AG partout dès la reprise du 7 novembre afin de construire la grève.

Des pseudos “concertations”

La ministre déléguée Carole Grandjean a ouvert les soi-disant concertations sur son projet le vendredi 21 octobre. Soi disant car l’essentiel est déjà ficelé et présenté d’emblée comme “non-négociable” : l’augmentation de 50% des périodes de stage (avec autant de cours et de postes en moins) ; l’application locale établissement par établissement ; le calendrier resserré avec les premiers décrets publiés dès janvier 2023. Il n’y a pas de dialogue social : la seule chose que les PLP doivent faire pour se faire entendre c’est amplifier la mobilisation, par la grève.

Les PLP décimé-es

C’est bien un plan social d’ampleur qui se prépare : aux dernières estimations ce sont 5 000 postes enseignants qui seraient détruits du fait de l’augmentation des périodes de stage et de la baisse des volumes horaires de cours qui en découlerait mécaniquement. Près d’un PLP sur 10 est directement menacé.
Un décret pris en catimini fin juin dernier prévoit la possibilité pour les PLP d’exercer dans les collèges et les LGT : il prend désormais tout son sens. Il s’agit bien de liquider les LP.
Et les conséquences de la réforme se préparent dès maintenant dans les Rectorats : des fermetures de LP ont déjà été annoncées dans l’académie de Paris (un tiers des LP d’ici 2024) et dans le Grand Est provoquant la grève des personnels.

La jeunesse des classes populaires sacrifiée

Nous le redisons, s’attaquer au lycée professionnel c’est s’attaquer à 650 000 élèves, issu-es pour l’essentiel des classes populaires. En les soumettant aux “besoins immédiats” des entreprises le gouvernement nie leur droit inaliénable à l’éducation et les transforme en vulgaire chair à patron. Il ne fera que renforcer les inacceptables discriminations qui frappent déjà nos élèves.

SUD éducation apporte tout son soutien aux personnels et aux élèves déjà mobilisé-es contre les fermetures annoncées de leur établissement.
SUD éducation appelle les personnels à se réunir en AG dans tous les LP, dans toutes les villes, dès le 7 novembre. Construisons une grève majoritaire le 17 novembre. Amplifions le mouvement pour sauver les LP.

A propos de sudeduc69 393 Articles
Mastodon : https://mamot.fr/@sudeduc69