10 novembre : un succès qui en appelle d’autres !

Communiqué de la fédération SUD éducation

Les personnels de l’Éducation étaient massivement en grève aujourd’hui : les remontées de terrain de SUD éducation montrent que la grève a été puissante aujourd’hui, malgré l’entrave au droit de grève dans le premier degré que constitue la déclaration d’intention préalable. Dans le second degré, la grève a été majoritaire dans les collèges. Dans le premier degré, la grève du 10 novembre a montré l’exigence des personnels en termes de remplacements, et de réduction des effectifs : de nombreuses écoles étaient fermées sur l’ensemble du territoire malgré le service minimum d’accueil.

Les annonces et les revirements en trompe-l’œil du ministre Blanquer ne doivent duper personne : ce sont les personnels qui ont arraché par la lutte une amélioration des conditions sanitaires, alors que le ministère met en danger les personnels et s’acharne à réprimer les lycéen-ne-s mobilisé-e-s.

Le succès d’aujourd’hui ne doit pas rester isolé et SUD éducation œuvre en ce sens au sein de l’intersyndicale. Les personnels, par leur mobilisation, ont déjà réussi à faire plier le ministre sur les dédoublements en lycée. Il faut maintenant exiger que ces dédoublements se fassent de manière uniforme sur l’ensemble du territoire et dans le strict respect des obligations réglementaires de service. Il faut également amplifier le rapport de force pour imposer les dédoublements demandés par les équipes dans les autres niveaux, en particulier en collège.

Au-delà, la mobilisation doit permettre d’imposer un plan d’urgence pour l’éducation dans les premier et second degrés, incluant des recrutements massifs (à commencer par les listes complémentaires et la titularisation des contractuel-le-s) permettant de garantir l’enseignement en demi-groupes en classe, et une réfection comme la construction de nouveaux établissements et écoles à même de permettre de continuer à enseigner en offrant les garanties sanitaires nécessaires.

SUD éducation appelle les personnels à s’engager dans la poursuite de cette mobilisation par l’organisation d’Assemblées générales, par la multiplication de motions en conseils d’administration et conseils d’école, de courriers aux directions académiques…

Des actions locales sont d’ores et déjà prévues, dès la fin de la semaine et le début de semaine prochaine, dont le jeudi 12 et mardi 17 novembre. SUD éducation appelle les personnels à participer massivement à l’ensemble des actions décidées localement, et a déposé un préavis à cet effet.

Voir aussi

Suite au succès de la grève du 10 novembre, poursuivre la dynamique – Communiqué unitaire CGT-FO-FSU-SNALC-SUD