Etudiants étrangers : conseils juridiques par RUSF (réseau université sans frontière)

mercredi 18 janvier 2012

Après cinq années d’existence, le RUSF dénonce la dégradation constante des conditions de vie des étudiant-e-s étrangers/ères en France. La politique de criminalisation des étrangers/ères menée par l’Etat et le gouvernement, la mise en place du système Campusfrance, les limites posées à l’accès au logement et aux aides sociales, l’intrusion de la préfecture dans les décisions pédagogiques, l’ensemble des mesures de sélection mises en place, participant à l’installation d’un climat xénophobe et nationaliste, s’opposent à la réalisation d’un parcours d’études serein.

Les réformes successives du droit des étrangers/ères, cumulées à une politique du chiffre et une vision utilitariste de l’immigration (« immigration choisie »), engendrent une méfiance voire un rejet des étrangers/ères par les préfectures, les universités, les CROUS et bon nombre de services publics. Ainsi, les présidences de nombreuses universités font du zèle en exigeant des titres de séjour pour l’inscription alors que ce n’est pas de leur ressort.

Le RUSF exige que soit mis un terme à la xénophobie organisée et travaille à établir des conditions d’accueil dignes et une égalité des droits pour tou-te-s les étudiant-e-s.

Le RUSF n’aura de cesse de lutter tant que ces politiques ne seront pas abandonnées. En conséquence, nous revendiquons et revendiquerons :
- l’égalité des droits entre étudiant-e-s français-es et étrangers/ères
- l’abandon de la sélection par les préfectures, Campusfrance et les consulats
- l’arrêt du contrôle des titres de séjour pour l’inscription à l’université - qu’une carte d’étudiant donne droit à une carte de séjour - le soutien à la création de réseaux de solidarité avec les étudiants
étrangers - la régularisation de toutes les personnes sans papiers, la liberté de
circulation et d’installation.

Nous appelons à la mobilisation contre le durcissement constant des lois et circulaires qui interdisent aux étudiants étrangers un cursus universitaire normal.

Le RUSF, par ces permanences et ses mobilisations, soutient les étudiants sans-papiers et entend réaffirmer ainsi la vocation universelle de l’université : étudiants étrangers, ni sélection ni expulsion. RUSF69 : Permanence juridique les 1er et 3ème lundis de chaque mois de 17h 30 à 19h à la Bourse du travail, métro Guichard. rusf69@riseup.net http://rusf.org Tél. à tout moment : 06 13 42 40 07

PDF - 189.1 ko
CLIC POUR LE PDF TELECHARGEABLE

Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234

Brèves

24 avril - La colère des quartiers populaires est légitime

Tribune unitaire parue dans le Bondy Blog, Médiapart et Regards
Ces derniers jours, l’accident (...)

15 février - Communication contre la réforme des retraites au marché de Villefranche sur saône le 15 février 2010

Communiqué de presse du collectif enseignant·e·s et gilets jaunes du Beaujolais et du (...)

4 février - Motion de la coordination nationale des facs et labos en lutte réunie les 1er et 2 février 2020 à Saint-Denis

La coordination nationale des facs et labos en lutte réunie les 1er et 2 février 2020 à Saint- (...)

11 janvier - Apéro repas de soutien pour la caisse de grève de vaulx-en-Velin

Ce samedi 11 janvier à l’Amicale du Futur à partir de 18h30. Les affiches et flyers en pj. Le lien (...)

10 janvier - Communiqué de presse du 10 janvier 2020 du collectif Beaujolais-Val de Saone Blocage du dépôt de car Transdev à Villefranche sur Saône.

Ce vendredi matin 10 Janvier à 5h15 un groupe d’environ 20 personnes s’est réuni au dépôt Transdev (...)