Communiqué du collectif Jamais sans toit

17 janvier 2017
vendredi 20 janvier 2017

Malgré le grand froid, au moins 31 enfants dorment toujours dehors

Le collectif Jamais Sant Toit dénonce la situation des familles sans logement depuis le mois d’octobre. 3 mois et demi plus tard, alors que le gouvernement a activé le plan grand froid et a mis en place « un pilotage quotidien », au moins 19 familles qui comptent en tout 31 enfants (dont certains en bas âge) vont passer une nouvelle nuit dehors. Face à une telle situation, la préfecture et M. Collomb (maire de Lyon et président de Lyon Métropole) font de beaux discours qui sont bien loin de la réalité.

Cette année, alors que depuis au moins 2 ans l’État dit qu’il faut cesser la gestion au thermomètre, c’est de nouveau cette politique qui s’applique avec l’ouverture récente de 340 places d’hébergement en gymnase car les températures sont très basses. 200 de ces places n’ont d’ailleurs été ouvertes qu’en début de semaine, suite à un refus de la mairie de Lyon ou de la préfecture il y a 10 jours, chacun se revoyant la balle. Si ces hébergements permettent une mise à l’abri provisoire de familles, ce n’est pas une solution, le collectif Jamais Sans Toit demande qu’ils soient une première étape vers une solution plus pérenne grâce au principe de continuité de l’hébergement.

La préfecture, quant à elle, continue à refuser de donner les moyens aux travailleurs sociaux de faire leur travail et que la loi s’applique ( l’hébergement est un droit inconditionnel (l’article 3452-2 du Code de l’Action sociale et des familles, qui a force de loi stipule : « Toute personne en situation de détresse a accès, sans aucune condition de régularité de situation, à tout moment à un hébergement d’urgence. »). Le collectif salue d’ailleurs la mobilisation des travailleurs sociaux qui appellent à la grève le jeudi 19 janvier et à un rassemblement devant la préfecture à 17h. Cela permettra de rappeler que le préfet délégué à l’égalité des chances, M. Inglebert a osé dire fin décembre que si il restait des personnes à la rue, c’est qu’elle n’avait pas été repérées, ceci est bien évidemment faux quand on sait que l’ensemble des familles suivi par le collectif Jamais Sans Toit appelle le 115 tous les jours.

Le collectif dénonce également le mépris et l’inhumanité dont fait preuve la ville de Lyon à l’égard des personnes sans logement. Ainsi les familles du parc Jugan (3ème arrondissement) ont été mises à l’abri, et M. Phillip (maire du 3ème arrondissement) a annoncé que le parc allait être nettoyé. Cela a été fait dans la demi-journée et au lieu de prendre contact avec les soutiens de ces familles (ceux-ci ont pourtant eu plusieurs échanges avec M. Phillip), l’ensemble des affaires (tentes, couvertures, vêtements chauds, mais aussi jouets pour enfants) ont été jetés à la déchetterie, soit pas moins de 15m3. Afin de parler de la gestion de M. Collomb, M. Phillip ose parler de réalisme et d’humanisme. Ces tristes politiques font preuve d’un cynisme sans nom quand on sait les centaines de logements vacants dont dispose M. Collomb que ce soit en tant que maire de Lyon ou président de Lyon Métropole.

Lyon le 17 janvier 2016

Contact :
Mathias Ait Ali : 06 68 39 54 45
Mickaël Goyot : 06 48 75 37 66


Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234

Brèves

24 avril - La colère des quartiers populaires est légitime

Tribune unitaire parue dans le Bondy Blog, Médiapart et Regards
Ces derniers jours, l’accident (...)

15 février - Communication contre la réforme des retraites au marché de Villefranche sur saône le 15 février 2010

Communiqué de presse du collectif enseignant·e·s et gilets jaunes du Beaujolais et du (...)

4 février - Motion de la coordination nationale des facs et labos en lutte réunie les 1er et 2 février 2020 à Saint-Denis

La coordination nationale des facs et labos en lutte réunie les 1er et 2 février 2020 à Saint- (...)

11 janvier - Apéro repas de soutien pour la caisse de grève de vaulx-en-Velin

Ce samedi 11 janvier à l’Amicale du Futur à partir de 18h30. Les affiches et flyers en pj. Le lien (...)

10 janvier - Communiqué de presse du 10 janvier 2020 du collectif Beaujolais-Val de Saone Blocage du dépôt de car Transdev à Villefranche sur Saône.

Ce vendredi matin 10 Janvier à 5h15 un groupe d’environ 20 personnes s’est réuni au dépôt Transdev (...)