Un syndicaliste TCL licencié et condamné, APPEL AUX DONS.

jeudi 21 janvier 2010

Solidarité pour Sylvain Husson, conseiller du salarié et militant Solidaires, licencié et condamné à verser 10 800 € pour une action syndicale.

Le 7 décembre 2009, le tribunal correctionnel de Lyon a rendu son verdict : 10 800 € de dommages et intérêts pour Sylvain Husson, à verser à l’entreprise qui vient de le licencier, Transports en Commun Lyonnais (TCL), 15 jours de prison avec sursis, 800 € à verser à TCL au titre de l’article 700. Tout cela après que la défense ait insisté sur le climat détestable dans l’entreprise, sur les 30 ans qu’y a passés Sylvain sans aucun problème, et sur les lourdes conséquences de son licenciement, pour lui, sa femme et ses trois enfants.

Cette sanction lourde arrive dans un contexte de climat social extrêmement tendu depuis plusieurs mois de tentatives de remettre en cause les acquis, qui s’est traduit par :

- un droit d’alerte de SUD TCL qui a constaté que de nombreux conducteurs travaillaient dans un climat de stress permanent avec des symptômes de dépression nerveuse réactionnelle,

- un salarié en grève de la faim,
- des altercations, de nombreux franchissements de signaux ferroviaires…
- une inauguration mouvementée du tram T4, au cours de laquelle les 2 salariés vus au premier plan du blocage de cette rame appelé par l’intersyndicale, ont été ensuite, pour une autre raison, l’un licencié et l’autre en procédure de licenciement.
- et par une action syndicale d’une cinquantaine de salarié-e-s, pendant laquelle Sylvain Husson s’est mis en avant en restant assis de 4h à 11h20 sur une chaise devant le centre de maintenance des trams, bloquant ainsi 3 des 4 lignes de tramway.
- il y a eu ensuite une longue grève de plus d’une semaine, médiatisée au niveau national, contre la direction qui a dénoncé les accords collectifs, demandé de travailler plus pour gagner moins, refusé toute négociation et toute médiation. Une vingtaine de délégués syndicaux des TCL s’étaient barricadés au siège de Kéolis Lyon, gestionnaire des TCL. La même nuit, un incendie a ravagé le dépôt de bus de 2 500 m2, détruit 34 autobus, endommagé quatre autres bus et un véhicule utilitaire. Un militant SUD TCL a fait partie des salariés entendus par la police, bien que le syndicat ait condamné la destruction de l’outil de travail.

Sylvain Husson est très lourdement puni pour faire un exemple. Suite à l’action de blocage des trams, 5 plaintes ont été déposées puis seul Sylvain est passé au tribunal. TCL demandait des dommages et intérêts très élevés, mais le tribunal a admis l’argument de la défense citant la substitution des trams pas des bus, limitant ainsi la perte de recettes. Mais ces 10 800 €, Sylvain ne peut pas les payer avec le peu qu’il touche chaque mois depuis son licenciement. La solidarité s’impose : chaque petite somme aidera beaucoup Sylvain.

Solidaires Rhône lance un appel national à la solidarité, pour aider son militant.

Il en va aussi de la crédibilité locale de Solidaires de défendre ses militant-e-s.

Les dons doivent être fait à l’ordre de Solidaires Rhône, et envoyés à SUD éducation Loire (qui centralisera et retransmettra) : Sud éducation Loire, 12/14 rue du Colonel Marey, 42000 St-Etienne


Sur le Web : SUD TCL

Agenda

<<

2020

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois